Nous voudrions tous que nos enfants parlent couramment anglais à l’âge adulte. Et nous le savons – car toutes les études le prouvent – c’est en commençant jeune, voire bébé, qu’ils ont le plus de chance de devenir bilingues.

Mais comment faire si la sphère familiale ne le permet pas ? Quelles méthodes peut-on utiliser, à la maison, pour accompagner notre enfant dans l’apprentissage de l’anglais ?

Parce que les jeunes oreilles sont sensibles aux différences de prononciation et parce que la façon d’articuler demeure en formation, les enfants ont beaucoup plus de facilité à reproduire des sons nouveaux. À 2, 3 ou 5 ans, leurs références culturelles, lexicales et phonologiques se déterminent très naturellement.

The Garden Academy dispose de trois écoles bilingues à Paris accueillant des enfants âgés de 2 à 5 ans, en prématernelle et en maternelle. Les jeunes élèves suivent tout le cursus préscolaire et scolaire en anglais, encadrés par une équipe enseignante anglophone. En immersion, ils apprennent la langue anglaise à travers des activités ludiques, artistiques et des exercices adaptés à leur âge.

Apprendre l’anglais est un vrai jeu d’enfant !

Un Danois ou un Hollandais vous le dira : apprendre l’anglais, c’est très facile ! Très facile pour eux, peut-être, mais quand on est un Français adulte, il faut clairement se retrousser les manches si l’on veut devenir bilingue ! Do you speak english ? Just a little bit !

Ne rougissez pas ! Le français est une langue romane et l’anglais une langue germanique. Les deux sont donc très éloignées en ce qui concerne la syntaxe, l’accent et le rythme, si bien que les Français adultes éprouvent de grandes difficultés à apprendre l’anglais parce qu’ils ne peuvent pas calquer, phonétiquement et linguistiquement, la langue de Molière sur celle de Shakespeare.

Or, jusqu’à 5 ou 6 ans, un bébé ou un enfant sont capables de reproduire des sons, d’imiter un accent à la perfection ou une façon d’articuler les mots et donc de former leur palais. Ils créent également les chemins neurologiques qui leur permettront de progresser et de pratiquer cette deuxième langue. Plus les enfants grandissent, plus ils perdent leurs capacités naturelles à apprendre et à reproduire des sons étrangers… D’où la nécessité d’apprendre l’anglais dès le plus jeune âge !

Former le cerveau dès le plus jeune âge

La grande capacité pour un enfant, a fortiori un bébé, d’apprendre l’anglais s’explique scientifiquement. Un enfant connaît dans son développement ce qu’en neurologie les spécialistes appellent : la période critique. Il s’agit d’une période au cours de laquelle toute information nouvelle est intégrable à 100%, sans aucun effort. Les neurolinguistes fixent la limite de cette période entre 12 et 15 ans, soit au moment de l’adolescence, et nous savons que ce sont les tout premiers temps de cette période (de 0 à 5 ans) qui sont les plus profitables, de la crèche à la fin de l’école maternelle.

Si certains parents craignent parfois que leur enfant, surtout bébé, ne puisse pas faire la distinction entre les deux langues, voire même que la seconde prenne le pas sur la langue maternelle, qu’ils se rassurent ! Tous les enfants sont capables d’assimiler deux langues, l’une enrichissant l’autre, l’autre nourrissant l’une…

Passée la fameuse période critique, l’apprentissage d’une langue étrangère est plus laborieux, car notre cerveau structure ses cellules et les connexions entre elles, en fonction des informations que nous recevons depuis notre plus tendre enfance et selon nos besoins. Un enfant qui n’aurait pas travaillé avec des sons différents de sa langue maternelle, qui n’aurait pas utilisé les connexions cérébrales nécessaires pour cela, rencontrera beaucoup plus de difficultés à l’âge adulte dans l’apprentissage d’une langue étrangère.

Les méthodes et astuces à appliquer chez soi

Le premier conseil que vous donneront tous les spécialistes de l’éducation est d’instaurer une routine d’apprentissage pour votre enfant, et cela dès le plus jeune âge. Commencez par choisir un horaire, un jour, une durée puis déterminer un programme, même court. Des séances de quinze minutes pour les plus petits ont démontré leur efficacité.

L’anglais s’apprend grâce aux jeux (Simon says fonctionne très bien, c’est le Jacques a dit français), mais aussi en chansons, et grâce aux vidéos de contes et comptines (Super simple learning sur YouTube), ou au moyen de dessins animés (tous les enseignants vous diront que Peppa Pig est un excellent programme pour apprendre l’anglais aux tout petits).

Racontez une histoire, lire un livre en anglais ou laisser à votre enfant la possibilité de feuilleter quelques bons ouvrages anglophones, c’est aussi enrichir son vocabulaire, améliorer son niveau de compréhension et l’aider à progresser rapidement. Il existe des livres pour tous les âges, sur tous les thèmes et donc pour tous les goûts. Votre enfant pourra se les approprier, les ouvrir et les feuilleter à souhait. Les histoires stimulent l’imagination des enfants et développent leur capacité d’écoute. Vous trouverez une multitude d’histoires et de livres pour enfants en anglais, notamment chez The Garden Academy qui propose régulièrement sa sélection parmi les dernières parutions.

Entre les applications comme Duolingo (l’application pédagogique la plus téléchargée au monde) et les sites en ligne conçus pour les enfants : les supports digitaux pour travailler la compréhension et le vocabulaire de votre enfant en anglais ne manquent pas ! Learn English Kids est un site contenant une série de jeux et d’exercices. Sesame Street propose pour sa part des jeux, des vidéos, des chansons et d’autres activités avec les marionnettes de la série télévisée américaine du même nom, et Poisson Rouge est un site très ludique qui contient plus de 300 jeux et activités pour apprendre l’alphabet, les chiffres et le vocabulaire.

Quelles que soient la méthode que vous utiliserez ou les astuces que vous imaginerez, les avis des professionnels de l’éducation se rejoignent sur un point : la régularité est la clé du succès, même quelques minutes par jour ! Vous pourriez, par exemple, prendre l’habitude de sélectionner l’anglais sur vos plateformes de streaming comme Disney+ afin que vos enfants regardent systématiquement leurs dessins animés préférés en anglais.

Des cours en ligne avec un professeur

Parfois, l’intervention des parents ne suffit pas ou ne convient pas à l’enfant. Il est bon, dans ce cas, de faire appel à un tiers. C’est pour cela que certains parents proposent à leurs enfants des cours d’anglais en ligne : une manière simple de mettre en pratique les enseignements théoriques. Votre enfant apprendra à interagir dans cette nouvelle langue à l’extérieur, plus seulement dans la cellule familiale.

Seulement, le contact virtuel a ses limites, notamment quand il s’agit des plus petits et l’immersion physique dans une école 100% anglophone s’avèrera alors plus efficace.

Comment apprendre l’anglais sans effort

On dit souvent que les enfants sont de véritables éponges, en référence au fait qu’ils absorbent tout. Plus ils sont jeunes, plus cette expression se vérifie, car en grandissant, les alvéoles se rétrécissent, se resserrent : votre enfant se repose sur ses acquis, utilise ses références et manœuvre en fonction de ce qu’il sait faire. S’il apprend l’anglais dès son plus jeune âge, cette nouvelle langue sera naturellement intégrée dans son évolution… tout comme ce fût le cas lors de l’apprentissage de sa langue maternelle. Il l’apprendra grâce aux livres, aux dessins, aux jeux, parfois aux vidéos pour les plus vieux, il enrichira son vocabulaire : la langue anglaise fera partie de son quotidien.

Pour favoriser cet apprentissage naturel, The Garden Academy accueille des enfants, au sein de ses trois écoles parisiennes, dans un environnement entièrement immersif : la classe est dispensée par des enseignants natifs anglophones très qualifiés qui proposent à vos enfants une immersion totale. En cela, The Garden Academy va beaucoup plus loin qu’un simple éveil à la langue, beaucoup plus loin qu’un premier contact avec une langue étrangère, beaucoup plus loin même qu’une crèche bilingue : chez The Garden Academy, votre enfant apprend, grandit, progresse, s’épanouit dans un environnement 100% anglophone. Il est initié à la langue anglaise au sein d’une école, avec méthode, au travers de principes d’éducation clairs, mais sans faire de cet apprentissage une contrainte.

Chaque jour, nos ateliers allant de la phonétique, à la sensorialité, en passant par les mathématiques, la lecture, la motricité et les arts, permettent à votre enfant d’améliorer son niveau d’anglais ou d’apprendre complètement la langue, et cela sans même en avoir conscience ! Selon des méthodes d’apprentissage actives (notamment la méthode Montessori), The Garden Academy propose également des cours de yoga, des séances de méditation de pleine conscience, des ateliers de jardinage, et permet à votre enfant de découvrir un large éventail d’expériences de vie afin qu’il assimile complètement cette langue étrangère à son quotidien.

Le rôle central de la musique pour devenir bilingue

Un langage n’est qu’une suite de sons. Toutes les langues se parlent sur la gamme des notes de musique, comme des chansons. En linguistique, les spécialistes appellent cela, le spectre sonore. Le français est l’une des langues les plus monotones du monde avec seulement trois notes, comparativement à l’anglais qui joue sur sept notes !

C’est pour cela que chez The Garden Academy, nous plaçons la musique et le chant au centre de nos apprentissages : parce qu’en chantant, en écoutant une mélodie ou en la reproduisant, les enfants assimilent les notes de cette nouvelle langue, apprennent à les utiliser, à les jouer et améliorent rapidement leur niveau d’anglais.

Bien plus qu’une seconde langue !

Apprendre l’anglais ou toute autre langue étrangère apporte à votre enfant bien plus que le simple fait de parler deux langues. Évidemment, l’anglais lui servira pour intégrer une bonne école, pour voyager à l’étranger et préparer son avenir professionnel, mais de l’avis de tous, les bienfaits à devenir bilingue ne s’arrêtent pas là.

Lorsque le cerveau apprend une nouvelle langue, il développe ses capacités cognitives, crée de nouvelles connexions qui facilitent ensuite toutes sortes d’enseignements. Il devient plus simple de communiquer, de se concentrer, de mémoriser, de comprendre, d’initier de nouveaux apprentissages aussi.

Apprendre une langue étrangère à un enfant, c’est aussi lui permettre de s’ouvrir aux autres pays du monde. Il rencontre une nouvelle culture, s’enrichit personnellement de ces apprentissages, est plus enclin, à l’âge adulte, à voyager grâce à ses capacités en langue, mais aussi grâce à son ouverture d’esprit, sa plus grande tolérance.

Le programme de The Garden Academy dans nos trois écoles bilingues à Paris encourage les enfants à se questionner et à aiguiser leur esprit critique : des atouts majeurs qui auront un impact positif dans leur parcours de vie tant personnel que professionnel.